Problématiques métiers et perspectives

  • calendrier
    comments
    Promenade d'automne - Montagnette. © Photo Myriam Pauillac

    Web des données et archives – quel intérêt ?

    Une ontologie pour les archives pour quoi faire ?

    L’idée de produire une ontologie pour la description archivistique est née d’un besoin. Il s’agit d’abord, pour Anaphore, de préparer ses outils logiciels. Il s’agit aussi de participer activement à l’évolution vers l’adoption des technologies du web des données dans les archives, tout comme, pour l’EAD en son temps, Anaphore avait su intégrer ce format dès 2001 puis lors de sa révision en 2002, participant ainsi activement à son adoption dans les services d’archives en France. Plus de dix ans plus tard, et à l’aune d’une évolution majeure annoncée mais sans cesse repoussée de l’EAD, le pari tenu du web des données nous semble offrir un moment structurel clé pour l’évolution de nos pratiques.

  • calendrier
    comments
    Famille de figues sur une table rouillée par une nuit d’été © Photo Myriam Pauillac

    Présentation du moteur de recherche Bach

    Dans un billet précédent, nous avions présenté les travaux de bibliothécaires et chercheurs qui ont abouti à une nouvelle génération de moteurs de recherche.
    Il était, bien entendu, tentant de s’inspirer de ces travaux et d’utiliser les outils disponibles pour élaborer un moteur de type nouveau pour les archives.
    Un certain nombre de questions se posait, compte tenu des spécificités de la description archivistique – description à plusieurs niveaux principalement – et des options étaient à prendre pour obtenir, dans un contexte plus complexe que celui des bibliothèques, des résultats satisfaisants et nettement plus pertinents que ceux des différents moteurs existants.
    Après plus de deux années de définition du projet, de développements, de tests et d’ajustements, il est temps de présenter Bach, moteur de recherche de nouvelle génération développé au sein de la société Anaphore.

  • 25 juillet 2014 1 commentaire
    calendrier
    comments
    Petit pont de pierre sur le ruisseau Le Colombier, dans la Montagnette. © Photo Louis Colombani

    Principe de recherche avec un moteur pour les archives

    Une des principales difficultés de notre métier… est de l’expliquer ! « Ah, vous faites de l’archivage ? Ah, vous mettez les archives sur ordinateur ? »

    Combien de fois avons-nous dû tenter de préciser les choses à nos interlocuteurs. Sans toujours beaucoup de succès. Et, si l’on dit qu’un bon dessin vaut mieux qu’un long discours, ce n’est pas facile de faire un dessin en toutes circonstances.

    C’est un peu dans cet esprit que nous avons décidé de rédiger ce petit texte : tenter de schématiser ce que peut être la mise en ligne pour des ressources archivistiques et, en particulier, à quoi peut servir un moteur de recherche.

  • calendrier
    comments
    Contre-jour sur l’océan Atlantique à Biarritz. © Photo Myriam Pauillac

    La description archivistique à l’ère du numérique – Part 2

    Dans un précédent post, nous avons rapporté les conclusions plutôt sévères de Baptiste de Coulon à propos de la description archivistique à l’ère du numérique. Et nous avons vu que ses constats n’étaient pas isolés.
    Baptiste attribue les lacunes observées à l’abandon de la culture de l’imprimé.

    Pour notre part, nous sommes convaincus de l’importance d’assumer l’héritage de la culture de l’imprimé mais, au-delà, de la nécessité d’élaborer une nouvelle culture du numérique.

    Cette deuxième partie est une invitation à retrousser ses manches pour initier l’invention de cette nouvelle culture dans le domaine des archives.

  • calendrier
    comments
    Rocher dans l’océan Atlantique à Biarritz. © Photo Myriam Pauillac

    La description archivistique à l’ère du numérique – Part 1

    Nous avions eu l’occasion, il y a quelques années, de travailler un peu avec Baptiste de Coulon, archiviste suisse, et nous avons découvert récemment son mémoire qui pose une question intéressante :
    « Les procédés actuels de mise en ligne permettent-ils aux inventaires d’archives d’être des supports fiables et efficaces de connaissances et d’apprentissage ? C’est-à-dire garantissent-ils les critères qui font, des inventaires, des documents de nature scientifique publiés ? » (p.8).

    Cette question rejoint une partie de celles que nous nous posons, chez Anaphore. C’est pourquoi, si notre propos ici n’est pas de résumer le mémoire cité – que nous vous invitons à lire en ligne – il nous a semblé intéressant de partir de son travail, de ses constats pour présenter quelques réflexions.

  • calendrier
    comments
    Rocher dans les Alpilles ©Myriam Pauillac et Louis Colombani

    Penser, modéliser (pour le web de données) – Part 2/2

    Deuxième article de Thomas Francart, sur le travail réalisé pour une modélisation de la description archivistique.

  • calendrier
    comments
    Rocher dans les Alpilles ©Myriam Pauillac et Louis Colombani

    Penser, modéliser (pour le web de données) – Part 1/2

    C’est poussés par la curiosité que nous avons, Myriam et moi, suivi le séminaire INRIA d’octobre 2012 sur le web des données. Notre intuition s’est alors confirmée, que le métier des archives ne pouvait rester à l’écart du vaste mouvement en cours vers les données liées. Et qu’un éditeur sérieux de logiciel pour les archives ne pouvait se contenter de mettre en œuvre une syntaxe, de rester sans prendre du recul, ni faire l’impasse d’une réflexion aboutissant à une modélisation, bref, ne pas préparer l’avenir et prendre en charge, autant que possible, pour ses utilisateurs, les évolutions prévisibles dans la pratique descriptive.

    C’est ensuite à l’occasion de tables rondes autour des langues et du numérique organisées par la délégation générale à la langue française et aux langues de France du ministère de la culture, que nous avons rencontré Thomas Francart et eu l’occasion de lui parler de nos projets. Ses compétences et expériences sur le web des données correspondaient parfaitement à nos besoins. Nous avons travaillé ensemble, dans nos locaux pour lui faire découvrir le monde fascinant des archives et nos réflexions sur une modélisation de la description archivistique. Puis, nous avons continué nos échanges à distance pour élaborer un modèle de description des fonds d’archives.

    Thomas a fait part, sur son blog, des réflexions que lui a inspirées ce travail. C’est avec plaisir que nous reprenons ses deux textes, avant de présenter plus en détail, mais plus tard, cette ontologie.

    Louis Colombani

  • calendrier
    comments
    Extrait de la correspondance de Galilée, 1610 © Myriam Pauillac

    A prototype ontology schema: my experience at the Historical Archives of the Pontifical Gregorian University (APUG)

    C’est à l’automne dernier que nous avons eu le grand plaisir de rencontrer Damiana Luzzi et de faire la connaissance de Padre Moralès et Irene Pedretti, ces derniers respectivement responsable et archiviste des archives historiques de l’Université Pontificale Grégorienne, à Rome.

    Ce billet, rédigé par Damiana Luzzi, présente une synthèse de la démarche adoptée et les options choisies dans le cadre du développement d’une ontologie pour la description des archives conservées par l’APUG.

  • calendrier
    comments
    Graphe représentant les métadonnées de milliers de documents d'archives,
    documentant le réseau social de centaines d'acteurs de la Société des Nations. Par Calvinius [CC-BY-SA-3.0]

    Numérisation et informatisation (Part III)
    De l’encodage des instruments de recherche

    En terminant notre billet précédent, nous avons émis l’hypothèse que la raison computationnelle, en tant que nouveau paradigme, induisait de fait une nécessaire modification du processus de production des instruments de recherche.

    Notre propos étant de suggérer des pistes de réflexion et d’essayer de traduire en termes concrets l’impact de ce nouveau contexte sur le processus de production à proprement parler.

  • 11 février 2014 1 commentaire
    calendrier
    comments

    Numérisation et informatisation (Part II)
    Entre codification des contenus et informatisation des processus

    Ce billet propose une réflexion sur la production des instruments de recherche confrontée à la notion de « raison computationnelle ».

    Peut-on procéder à une véritable informatisation de la production des instruments de recherche ? Sommes-nous alors confrontés à de nouvelles manières d’agir, de structurer nos pensées… Avec quelles conséquences ?

12